lundi 11 avril 2016

Le coeur de l'enseignement du Bouddha : le Noble Sentier Octuple

L'Octuple Noble Chemin ou Noble octuple sentier (que symbolisent les huit rayons de la Roue du Dhamma), constitue le coeur de l'enseignement du Bouddha et le modèle de toute pratique bouddhiste.

Il apparaît, avec les quatre nobles vérités, dans le premier discours du Bouddha, le discours de la mise en mouvement de la roue de la loi.

Le noble sentier octuple c'est la voie qui mène à la cessation de la souffrance, de l'attachement (dukkha). Il est aussi appelé Sentier du milieu, car il évite les deux extrêmes que sont la poursuite du bonheur dans la dépendance du plaisir des sens et la poursuite du bonheur dans la pratique de l'ascétisme et de la mortification.

Le Noble Chemin Octuple est la quatrième des Quatre nobles vérités

Dans son premier sermon, Bouddha nous présente les quatre Nobles Vérités :
La Noble Vérité de dukkha .
La Noble Vérité de la cause de dukkha : c'est-à-dire les impuretés mentales ( kilesa en pali) : Le désir, la colère, la jalousie, l'avidité, la peur, l'orgueil, etc.
La Noble vérité de la cessation de dukkha: c'est-à-dire nibbána, la cessation des impuretés mentales.
La Noble Vérité du chemin qui mène à la cessation de dukkha: c'est-à-dire dána, síla et bhávaná.


Il s'agit de :

1 La compréhension juste ou la vision parfaite ou vision juste
2 La pensée juste ou émotion juste
3 La parole juste
4 L'action juste
5 Les moyens d'existence justes
6 L'effort juste
7 L'attention juste
8 La concentration juste

le terme juste est aussi traduit par "parfait"

Mais malheureusement, sur les huit branches ou "entraînements" proposés, seule la «méditation» semble intéresser la grande majorité des pratiquants bouddhistes occidentaux. Or cette « méditation » ne recouvre que deux de ces huit branches à savoir : l'attention juste et la concentration juste mais les autres sont aussi importantes et sans elles, la méditation n'est pas une méditation bouddhique eu sens noble du terme.


2 commentaires: