lundi 29 février 2016

Les Quatre Dharmas de Gampopa


Vous pouvez télécharger le fichier pdf du livre à l'adresse suivante :
http://fleursdudharma.com/textes/titres/quatre-dharmas-gampopa.php


Le Premier Dharma

Accordez moi votre bénédiction afin que mon esprit ne fasse qu’un avec le dharma.

Le premier dharma de Gampopa est habituellement traduit par, « Que mon esprit ne fasse qu’un avec le dharma, » mais une traduction plus littérale devrait être « Puisse mon esprit aller dans le dharma. » Pour les débutants que les activités du corps soient conformes au dharma ou pas ne fait pas une grande différence. Que sa parole soit conforme au dharma ou pas ne fait pas non plus une grande différence. Mais que son esprit soit conforme au dharma fait toute la différence. Si notre esprit est conforme au dharma, alors notre parole et les activités de notre corps se conformeront au dharma d’eux même. Et si notre esprit ne devient pas un avec le dharma, alors ce qu’on fait avec le corps et la parole n’a vraiment pas d’importance ; cela ne sera de toutes façons d’aucun véritable profit. C’est pourquoi il est de la plus haute importance qu’au début notre esprit devienne un avec le dharma.


Le Deuxième Dharma

Accordez moi votre bénédiction afin que le dharma m’accompagne sur la voie.

Le premier dharma de Gampopa traitait de la nécessité de pratiquer le dharma. Ce chapitre traitera du second dharma de Gampopa qui concerne le besoin d’une motivation qui mène à la réalisation finale de la voie, l’illumination. Il existe deux types de motivation. L’une consiste à rechercher le bonheur pour soi même, c’est la motivation du hinayana. L’autre consiste à rechercher le bonheur po
ur tous les êtres sensibles, sans limite comme l’espace, c’est la très pure, exceptionnelle motivation du mahayana.


Le Troisième Dharma

Accordez moi votre bénédiction afin que le dharma clarifie la confusion.

Le deuxième dharma de Gampopa traitait de la motivation et des bases pour progresser dans le dharma le long du chemin. Qu’est ce que l’on entend par chemin? Dans le samsara on est confronté à toutes sortes d’obstacles, de souffrances, et d’épreuves. Quelles sont ces souffrances et épreuves? Elles sont la confusion qui n’existe pas par elle-même. Comme il n’existe rien qui existe de façon inhérente, elles peuvent être abandonnées. Ainsi le troisième dharma de Gampopa est « puisse le chemin dissiper la confusion » et parle de comment on peut abandonner la confusion.

Le Quatrième Dharma

Accordez moi votre bénédiction afin que je puisse transformer la confusion en sagesse .

Le point principal dans le troisième dharma de Gampopa est l’altruisme et la vacuité. Néanmoins, l’altruisme et la vacuité dont on parle dans le troisième dharma ne sont pas réalisés naturellement, mais sont acquises à travers la pratique de la méditation. Aussi, il s’agit d’une vacuité qui n’est pas le rien, parce qu’elle possède la sagesse. Et cette sagesse a les trois aspects du savoir, de l’amour tendre, et du grand potentiel. La véritable nature de tous les phénomènes est toujours la même, que la personne ait manifesté de la sagesse ou pas. Néanmoins, la réalisation du dharmadhatou° varie d’un individu à un autre. Le bouddha parfaitement illuminé a complètement manifesté cette sagesse. Néanmoins, dans notre cas de personnes ordinaires, cette sagesse est d’une certaine façon obscurcie ou couverte ou tachée. C’est pourquoi lorsque nous parlons de cette sagesse à l’intérieur de nous même, nous l’appelons sougatagarbha ce qui signifie en sanskrit « essence du sougata » qui est le Bouddha (gharba signifiant essence).



°Dharmadhatou : d'après le Hinayâna c'est la vraie nature des choses, c'est à dire la règle à laquelle les phénomènes se soumettent, mais le Mahayana, c'est la Vraie Nature qui enveloppe et pénètre tous les phénomènes. 

Ces paragraphes sont extraits du livre : Les Quatre Dharmas de Gampopa
par Khenchen Thrangou Rinpoché.
Traduit en anglais par Ken et Katia Holmes
Traduit en français par Ka
Source : http://partagedharma.jimdo.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire