lundi 8 février 2016

Jetsunma Tenzin Palmo : sa pratique durant douze ans dans son ermitage himalayen

Si les résultats de la méditation sont extraordinaires, la voie qui mène à l'Éveil est extrêmement difficile et pénible. C'est une longue route où il y a fort à faire. Les lamas considèrent que parvenir à la libération en l'espace de trois vies représente une progression rapide. La tâche consiste en effet à transformer son corps, sa parole et son esprit en ceux du Bouddha. Pas moins.../

Méthodique et extrêmement consciencieuse, Tenzin Palmo avait commencé les pratiques préliminaires à Dalhousie puis au Lahoul, longtemps avant de se retirer dans sa grotte.

On répète ces pratiques des dizaines de milliers de fois afin d'assouplir l'esprit et de le préparer aux méditations ésotériques tantriques ultérieures. Durant sa retraite, elle les effectua à nouveau. Elle s'astreignit aussi à un jeûne total et, en une autre occasion, à un jeûne partiel tout en faisant les grandes prosternations et en chantant les louanges de Chenrézi, le Bouddha de la compassion aux mille bras. Les conditions extrêmes dans lesquelles elle vivait accrurent la difficulté physique et mentale de ces pratiques déjà très éprouvantes.
« C'était l'hiver et je n'avais pas les aliments appropriés à ces exercices. Je mangeais une nourriture trop lourde. Quand on fait un jeûne, il est préférable d'absorber des aliments à la fois légers et nutritifs. C'était donc physiquement très dur. J'avais des problèmes digestifs et j'étais devenue très faible. »
Elle raconte cela simplement, se refusant à de plus amples commentaires. Au niveau spirituel, les résultats furent étonnants : «L'esprit se purifie. Les prières sont très belles et l'esprit devient extrêmement clair et léger, ouvert et plein de foi. ».../


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire