mercredi 23 décembre 2015

Une des écoles les plus difficiles de San Francisco transformée par le pouvoir de la méditation

Les étudiants à méditer dans la classeIl fut un temps où le collège Visitacion Valley à San Francisco aurait pu figurer dans un drame criminel aux États-Unis. Cerné par la drogue et la violence des gangs, les jeunes étaient stressés et agités. Un jour, les enfants sont arrivés et ont découvert trois cadavres jetés dans la cour de l’école. « En 2006 il y avait 38 meurtres dans notre quartier», dit Barry O’Driscoll, responsable de l’éducation physique de l’école. Il dit que les conditions de vie des étudiants ont été infectées par la violence dans la communauté, et plusieurs combats éclataient chaque jour.

En 2007, un programme de méditation appelée Quiet Time a été introduit pour surmonter certaines de ces difficultés. «Quand j’en ai d’abord entendu parler, je pensais que ça n’allait probablement pas marcher», dit O’Driscoll. Mais en Avril, seulement un mois après que la méditation a commencé, les enseignants ont remarqué des changements de comportement. «Les élèves semblaient heureux», dit O’Driscoll.«Ils ont travaillé plus durs, ils étaient plus attentifs, ils étaient plus faciles à enseigner et le nombre de bagarres a diminué de façon spectaculaire. »


1 commentaire: