lundi 22 décembre 2014

"Le Dhamma ici et maintenant, attention et sagesse" par Ashin Tejaniya

Premier chapitre : Qu'est-ce que la méditation de pleine conscience ?

Parlons un peu de la méditation.

Dans ce centre, on pratique Satipatthana ou la méditation de la pleine conscience sur les quatre établissements de l’attention ( le corps – kaya-, les sensations – vedana -, l’esprit – citta - et les phénomènes - dhammas -.
Toutefois, avant de commencer, nous avons besoin de clarté sur ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons. Il est important de commencer cette pratique comme si nous allions commencer un projet important, avec une compréhension des idées et des principes sous-jacents derrière ce que nous allons faire. Nous avons besoin d’une information directrice et de bonnes idées sur la nature de la méditation de pleine conscience afin que nous puissions pratiquer habilement. Nous ne voulons pas commencer à l'aveuglette.

Qu’est-ce que la méditation de la pleine conscience ? Quel est le but de la pratique ? Quelle type d’esprit et quelle attitude doit-on avoir quand on médite ? Comment est-ce que l’on doit pratiquer? Pour moi, la méditation de pleine conscience a pour but essentiel de transformer
l'esprit. La méditation a pour but de cultiver des états d'esprit sains, cultiver l’esprit du Dhamma, et faire ressortir les qualités de l'esprit. La méditation de pleine conscience n'est pas le travail effectué par le corps ou le travail accompli par les objets mais ce qui se passe, ce qui est observé et expliqué plus loin dans la section.

Quels font les objets ? Les objets ne méditent pas. C’est l’esprit qui médite.C'est pourquoi la méditation est appelée «travail de l'esprit" et c'est pourquoi on doit apprendre à connaître l'esprit.

Comment savez-vous qu'il existe un esprit ? Savez-vous que vous avez un esprit ? Comment savez-vous que vous avez un esprit? Vous pouvez voir ou observer l'esprit à travers ses rouages et fonctions qui sont par exemple savoir, penser, vivre, sentir, vouloir, mettre au point, etc.

Maintenant, mettez vos mains ensemble et regarder vos mains jointes. Vous savez que vos mains se touchent, non? Comment reconnaissez-vous cette sensation du toucher ? Comment l'esprit est-il en mesure de savoir cela? Vous savez que l'esprit est conscient et y prête attention maintenant. Comment savez-vous que l'esprit est attentif et conscient ? Pourriez-vous savoir que vos mains se touchent si votre esprit pense à autre chose? Non. Donc vous pouvez voir que ce n'est pas seulement parce que vos mains sont en contact que vous le savez, mais c’est parce que l'esprit est attentif et prendre conscience est une qualité qui fait partie de cette attention qui fait que vous savez qu'ils se touchent.

Pouvez-vous changer votre attention sur les paumes des pieds? Vous le faites, bien ? Ce déplacement de l'attention est en fait l'esprit qui travail. C’est l’esprit qui accorde de l’attention à un autre objet. Si vous êtes conscient de l’attention qui est là présente, vous voyez que l'esprit travaille. Il n'est pas nécessaire de chercher l'esprit, tout le monde sait bien cela plus ou moins. La reconnaissance, la pensée, la planification, et les intentions sont tous des travaux de l'esprit. Il n'est pas si facile au premier abord de reconnaître l'esprit sous ces différentes formations mentales en raison du manque de compréhension que l’on a de l'esprit.


Pour lire la suite du livre, cliquez ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire