lundi 1 septembre 2014

Le Vimalakirti Nirdesa par Urgyen Sangharakshita / partie 5 : L'histoire contre le mythe dans la quête de l'homme pour un sens

Partie 5 : L'histoire contre le mythe dans la quête de l'homme pour un sens.





5.1. Le Bouddha jayanti

Me tournant vers les années passées, il me semble que l'année 1957 fut une année tout particulièrement mémorable pour moi. Je veux dire les 12 mois entre Wesak 1956 et Wesak 1957. Certains parmi vous se souviendront peut être que c'était les 12 mois du 2500 ième Bouddha jayanti, pour utiliser l'expression indienne. Ce fut la période pendant laquelle les groupes et organisations bouddhistes de par le monde, de l'Orient comme de l'Occident, malgré les différences de chaque tradition, décidèrent de célébrer le 2500 ième anniversaire du Parinirvana du Bouddha, c'est à dire de la mort du corps du Bouddha, ainsi que le 2500 ième anniversaire du bouddhisme lui-même.

A cette époque j'étais en Inde, à Kalimpong, dans les collines au pied de l'Himalaya avec vue sur le Tibet. Ce fut l'année de la publication de mon livre « un panorama du bouddhisme ». J'eus aussi, cette année là, la bonne fortune de rencontrer le Dalaï-lama plusieurs fois. J'eus aussi mon premier contact, le plus profond, le plus étendu, avec le mouvement de conversion en masse au bouddhisme des ex-intouchables de l'Inde centrale et occidentale. Ce contact se fit à Nagpur, à la suite de la mort soudaine et inattendue du Dr B.R. Ambedkar, le leader d'une très grande partie des ex-intouchables de cette région. C'est à cette période aussi que j'établis à Kalimpong le Triyana Vardhana Vihara « le lieu où les trois véhicules fleurissent ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire