lundi 7 juillet 2014

Trouver son Maître pour avancer sur la Voie : quelques repères.


Trouver son maître : Article de Pierre Suchet

"Trouver son maître : n’est-ce pas une des préoccupations majeures de tout chercheur désireux de s’engager sur une voie spirituelle ou religieuse, qu’il soit novice ou pratiquant déjà assidu souhaitant assurer son engagement ?
Oui, mais quel maître et comment ? ... " 


Pour lire la suite, cliquez ici.


Trouver le bon lama : émission Hautes Fréquences

Dans le bouddhisme zen comme dans le bouddhisme tibétain, la relation de maître à disciple est essentielle.

A l’occasion de la visite du Dalaï Lama en Suisse, Hautes Fréquences s’interroge sur le sens de la relation maître-disciple, sur ses difficultés et ses dangers. Une proposition de Catherine Erard et Evelyne Oberson.

« Sans maître, il est inutile de méditer » disait le maître zen Dōgen celui qui introduisit au Japon le bouddhisme zen depuis la Chine. Dans la plupart des écoles bouddhistes, le maître joue un rôle cardinal : c’est à lui qu’incombe la tâche de mener l’élève sur le sentier qui lui convient, jusqu’au seuil de la connaissance, de la sagesse ou de l’Eveil. Mais trouver son maître n’est pas une mince affaire : le bouddhisme fourmille d’anecdotes pour en témoigner. Quels sont les critères ou les garde-fous à mettre en place ? Y a-t-il des risques d’abus ?

Hautes Fréquences vous propose le témoignage de Jean-Marc Falcombello, président du Centre bouddhiste de Montchardon, et celui du père jésuite Bernard Senécal, établi en Corée où il enseigne le bouddhisme, tout en étant accompagné par un maître zen depuis 18 ans. Raphaël Liogier, directeur de l'Observatoire du religieux d’Aix-en-Provence, nous apportera son analyse sur les différents types de rapport maître-disciple qui existe dans le bouddhisme ainsi que sur en Occident.


Pour écouter l'émission, cliquez ici et défiler la page vers le bas pour trouver l'article et l'émission, puis mettre le curseur à 19:30 pour écouter l'émission sur le sujet de la relation maître - disciple.



Maîtres et guides spirituels

Le bouddhisme le plus ancien ne reconnaît l'existence d'aucun raccourci pour atteindre la libération : de ce fait, le « maître » ne peut avoir aucun autre rôle que celui d'enseignant, donnant accès à la vérité généralement voilée par l'illusion.
Et ceci s'applique au Bouddha lui-même : "Vous devez travailler à votre propre libération, car le Tathāgata montre seulement la voie."

Pour lire la suite, cliquez ici.


L'ami spirituel

L'ami spirituel devrait posséder les dix qualités suivantes :
 1. Être humble dû à l'entraînement supérieur de l'éthique
 2. Être calme dû à l'entraînement supérieur de la concentration
 3. Être pacifié dû à l'entrainement supérieur de la sagesse
 4. Être riche en transmission orale
 5. Avoir réalisé la vacuité
 6. Avoir plus de qualités que ses étudiants spirituels
 7. Être habile à enseigner
 8. Avoir de la compassion
 9. Être persévérant
10. Ne se décourage pas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire