lundi 13 janvier 2014

Bouddhisme et euthanasie : enseignement de Thich Nguyen Hung

L'euthanasie, ou "la mort douce" a été accomplie grâce à "la machine à suicider" nommée "mercitron" et créée en 1989 par le Docteur Jack Kevorkian, un pathologiste collaborant avec plusieurs hôpitaux de Michigan et Californie. Cette machine sert à assister des personnes atteinte d'une maladie incurable à mourir "rapidement et sans douleur" au lieu de vivre des jours extrêmement douloureux dans l'attente d'être libérées par la mort. 

Neuf ans après sa création, Kevorkian a aidé 130 de ses patients à quitter la vie grâce à "mercitron". En 1998, K a envoyé à la chaîne de télévision CBS une bande vidéo représentant l'euthanasie volontaire de Monsieur Thomas Youk, 52 ans, atteint de sclérose latérale amyotrophique. Ensuite, la même bande a été diffusée par la chaîne ABC NEWS devant 16 millions de téléspectateurs américains, grâce à laquelle le monde entier a été informé de l'existence d'une nouvelle technologie de la médecine : "la technologie de l'euthanasie". C'est cette même bande vidéo qui a servi de preuve pour la condamnation de Kevorkian à une peine de prison de dix à vingt-cinq ans pour "meurtre au 2ème degré".

Le 1er juin dernier, le "médecin de la mort" Jack Kevorkian a été relaxé après 8 ans d'emprisonnement. Durant ces 8 années, même en prison, JK a continué son travail et le continuera certainement dans le futur, non seulement à l'aide de la machine meurtrière mercitron, mais aussi avec le concours des campagnes menées par des partisans ou des adversaires de l'euthanasie, représentés par des personnes physiques ou des religions. La preuve est que plusieurs religions non seulement aux Etats-Unis mais partout dans le monde ont clairement déclaré qu'elles feront tout pour que l'euthanasie ne soit jamais légalisée. Entre temps, la population d'Oregon, le premier état des Etats-Unis, a fait passer une loi permettant les malades incurables dont l'espoir de vie ne dépasse pas 6 mois à chercher de l'aide médicale pour en finir. De 1998 à 2006, on comptait déjà 292 cas de personnes en Oregon qui avaient choisi cette manière de mourir.

Il est évident que l'euthanasie est devenue une question d'actualité. On ne peut que donner raison à une personne qui revendique le droit de mourir d'une mort "paisible" au lieu de vivre dans la douleur inévitable. Il est vrai qu'il existe des cas, des maladies, des situations… qui ne peuvent être résolus que par la mort, une mort libératrice pour le malade mais aussi pour la famille qui voit diminuer leur charge et leur angoisse ! C'est pourquoi, le mercitron a été non seulement accepté, mais aussi remercié par les malades. Mais certains l'ont aussi refusé, et même s'y ont opposé parce qu'il est "cruel" et "immoral".

Le Bouddhisme qui considère la vie et la mort comme un rêve, une illusion, un leurre, et qui prône la loi de l'impermanence, de non-soi… quel est son point de vue par rapport à l'euthanasie ?

Pour lire la suite, cliquez ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire