lundi 27 mai 2013

Comment éroder l'ego dans la vie quotidienne ? "La voie zen" de Myokyo Ni est une réponse

Dans son livre : La Voie Zen - de la vie au monastère à la "vie quotidienne", Myokyo Ni nous explique comment le style de vie dans un monastère zen vient à bout de l'ego et nous guide pour nous en libérer dans la vie laïque.

Tout d'abord, elle fait l'observation suivante : "Bien que la vie du moine soit plus dure que la notre, une fois qu'il est installé, elle devient bientôt routine, interrompue comme toute routine par les débordements émotionnels, les résistances contre "ce qui ne me convient pas". "
A ce stade, il n'y a plus de grandes différences entre notre vie et celle du moine. Sauf que ce dernier doit respecter une discipline : il ne peut céder à ses débordements ni se laisser emporter par eux, il doit accomplir ses tâches quotidiennes dignement.

Considérer les tâches quotidiennes comme une corvée ou une pratique est un choix personnel et nous pouvons décider de prendre toute notre vie quotidienne comme l'occasion de pratiquer pour dissoudre l’ego.

Comment ? en acceptant d'endurer les turbulences émotionnelles sans les refouler, mais en les regardant en face, et sans non plus les laisser sortir. Il s'agit de "ravaler sa salive" et de continuer ses activités en les contenant, en les supportant.

Le secret de cette discipline c'est cela : "ne pas laisser éclater ni  réprimer" les émotions avec toute notre" bonne volonté". Cette énergie produite pas les émotions va alors brûler l’ego et purifier le coeur-esprit, par l'intermédiaire de l'observation avec la lumière de la pleine conscience.

Ce n'est pas une pratique facile, mais elle me semble incontournable si l'on veut progresser vers l'Eveil : apprendre à être totalement ouvert et conscient de nos perturbations émotionnelles tout en continuant à agir calmement.

Il y a encore beaucoup de trésors à découvrir dans cet excellent livre.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire